Dernière chance de briller: la Slovaquie repose sur Fialkové et Kuzminová

OSLO – Matej Kazár, Notre Père Martin, Tomáš Hasil, Michal Sima, Anastasiya Kuzmina, soeur Paulina Ivona Fialkové et Theresa Poliaková forment nomination slovaque pour la finale 10. L’événement a compté dans la Coupe du Monde 2016/2017 en biathlon, qui aura lieu à partir de vendredi au dimanche à Oslo, Norvège-Holmenkollen.

le double médaillé d’or olympique au sprint Kuzminová cette année ne commencera que dans le théâtre de la cinquième, a raté la moitié du programme pour des problèmes de santé ou de la préparation du modèle choisi. Après avoir descendu les performances sur la Coupe du Monde de Février à Hochfilzen, en Autriche démissionner répétition au Pyeongchang olympique. La semaine dernière était un 15 solidedans les courses de vitesse à Kontiolahti, mais le combattant odkrúžila six tours de pénalité et il est tombé à la 35e place dans singlmixe nécessaire sur quatre éléments tout à fait neuf recharge. Sur Facebook soupira:.. «Mon gros effort sur la piste reflète à nouveau dans la catastrophe sur la plage, je suis désolé, mais je ne voudrais pas renoncer à elle Nous allons travailler là-dessus.Supprimer de la tête de mes responsabilités excessives, effacer mes ambitions de course et peut-être il sera toujours bon. “ Tridsaťdvaročná natif de Tumen dans ce son la saison des manqués presque complets deux éditions concurrentes de retour a jusqu’à présent pic individuel sous la forme de la sixième place sprint à Pokljuka.

le seul endroit mieux combattant pochodila à Kontiolahti Paulína mauve, la cinquième position (à partir de l’entrée 37.) a juste déplacé le meilleur personnel et est la 33ème position dans l’évaluation globale des cours SP meilleurs Slovaquie. deux ans plus jeune Ivona Fialková en Asie stroboscopes 17 et 23.poste, quelles étaient ses première carrière résultats de notation en Finlande, cependant, apporté le stomachache proverbiale après la fête (50e et 55e. Endroit)

Kontiolahti absolument luttent hommes slovaques, aucun dans le sprint pour obtenir le soixante combattant. «Je ne veux pas faire des excuses pour quoi que ce soit, trouver des raisons de l’échec. Demandez-nous ici il n’y avait pas de question. Sprint était pathétique.J’ai connu beaucoup de combattants sans notre participation, mais cette équipe actuelle a beaucoup plus. Je ne peux pas expliquer pourquoi ils sont allés à un cross-country nos pertes. Je crois fermement que cela doit se produire, “ a déclaré l’entraîneur de cette représentation composante de la République slovaque Milan Gašperčík pour Biatlon-Info.sk.

La capitale norvégienne est en lieu vendredi, 17 Mars les femmes de Sprint à 7,5 kilomètres (14.00) et les hommes à 10 km (16.30) au samedi 18 Mars combattants pour les femmes à 10 km (12.45) et les hommes à 12,5 km (15.00) et le dimanche 19 .Marca “mass-starts” 12,5 km pour les femmes (11.15) et les hommes à 15 km (13.30)

Les porteurs de grands globes est déjà décidé:. Ils sont une sixième fois record en une rangée Français Martin Fourcade, qui la victoire finale dans la série a finalement obtenu une semaine avant à Pyeongchang en Corée, et Laura Dahlmeierová: fille allemande a confiance du finnois Kontiolahti la semaine dernière

les petits globes seront encore battent la «masse-start”. les hommes (allemand Simon Schempp mène par 22 points d’avance sur M.Fourcade), les femmes de sprint (Dahlmeierová environ 28 points d’avance sur le Tchèque Gabriela Koukalova, le hasard théorique MU aussi de la Finlande Kaisa Makarainen), combattant pour les femmes (Dahlmeierová est 41 points d’avance sur Makarainen et a un bon 43 points à Koukalova, complètement hypothétiquement appropriée, la Française Marie Dorin-Habertová) et «masse-start” femmes (Dahlmeierová par 11 points avant Koukalova).